God is love

God is light

SCEE

(Christian Service for Evangilisation & Edification )

Serving Christ

Welcome to the Christian Library - Lebanon

Méditation - La Religion ne sauve pas - Le 04 Mars 2011

Attention: open in a new window. PDFPrintE-mail

Last Updated on Saturday, 05 March 2011 15:35 Written by Ghassan Saturday, 05 March 2011 15:32

"Jésus s'écria dans le temple : ... Celui qui m'a envoyé est véritable, et vous, vous ne le connaissez pas. Moi, je le connais, car je viens de lui et c'est lui qui m'a envoyé."
(Jean 7. 28, 29)
 
"Moi, je suis le pain de vie. Celui qui vient à moi n'aura jamais faim."
(Jean 6. 35)

La religion ne sauve pas

 

“Je suis né en Israël. J'étais un jeune rebelle, fréquentant les bars dès l'âge de 13 ans. Lors de mon service militaire, plusieurs de mes camarades sont morts dans un attentat. Cela a fait naître en moi beaucoup de colère et d'amertume. Finalement, j'ai quitté Israël et je suis parti chez un ami aux USA. Sa famille était chrétienne. Six mois plus tard, ils m'ont invité à leur église. J'ai été surpris. Dans ce lieu, pas de statues, ni de grandes croix, j'étais à l'aise. Le pasteur, en lisant l'épître aux Hébreux, a déclaré que c'est seulement par Jésus que l'on peut connaître Dieu d'une manière personnelle.

Le pasteur m'a conseillé de lire le Nouveau Testament. Sa lecture m'a beaucoup touché. Certaines paroles me faisaient trembler. Ces paroles sont devenues vivantes pour moi. À la fin de ce livre, il y avait une prière pour demander à Jésus d'entrer dans ma vie. Je l'ai faite et c'est ainsi que je suis devenu chrétien. Certains disent connaître Dieu, mais leur cœur est plein de haine et d'amertume. Dieu est amour et s'est fait homme dans la personne de Jésus de Nazareth pour apporter son amour.

Ce n'est pas notre religion qui peut nous sauver, il nous faut faire une rencontre personnelle avec Jésus. Il est vivant, et lui seul peut nous donner cet amour, cette paix, cette joie à laquelle nous aspirons tous. Que vous soyez de tradition chrétienne, juive, musulmane, bouddhiste, athée, vous avez besoin de laisser entrer Jésus dans votre cœur pour rencontrer Dieu et être sauvé.”

 

Moran
Add a comment
 

Rapport du Service - Distribution gratuite Calendriers 2011 - Le 25-02-2011

Attention: open in a new window. PDFPrintE-mail

Written by Ghassan Saturday, 05 March 2011 15:16

Cher frère en Christ

Priant et espérant que ces lignes vous trouveront, par la grâce de notre bon et fidèle Dieu et Père, en bon état spirituel et corporel avec votre famille ainsi que tous les bien aimés chez vous qui invoquent notre bien aimé Seigneur d’un cœur pur.

Notre fidèle Seigneur nous a fortifiés et conduits par Son Esprit à accomplir la distribution gratuite suivante de calendriers la Bonne Semence 2011 en français devant l’Université de Droit –Saint Joseph- située à Achrafieh, dans la partie Est de Beyrouth en complément aux 82 calendriers déjà distribués, et comme nous l’avons signalé dans notre dernier rapport.

M’étant rassuré du retour des vacances des étudiants de l’Université, je me suis dirigé jeudi le 17 Février à Achrafieh en voiture avec 250 calendriers mixte 2011 la Bonne Semence en français, une cinquantaine du Livre le Seigneur est proche ainsi qu’une vingtaine de calendriers 2011 en arabe pour les distribuer aux étudiants(tes) de l’Université. Le grand parking en face de l’entrée de l’Université étant complet, j’ai attendu un moment pour trouver une place de parking située à presque 100 m de l’entrée de l’Université ce qui rend la récupération des cartons des calendriers au fur et à mesure de l’avancement des distributions plus difficile. J’ai alors porté deux cartons contenant chacun 50 calendriers mixte la B. S. et je me suis dirigé vers l’entrée principale de l’Université où j’ai retrouvé Chadi, l’agent de sécurité avec qui j’ai eu les échanges bénies la dernière fois et qui m’a alors promis de m’aider et me faciliter les distributions la prochaine fois, mais par contre il m’a alors demandé avec un ton sérieux de ne plus se tenir devant l’entrée car le directeur de l’Université, ayant pris connaissance de la dernière distribution, a strictement interdit toute autre distribution à l’entrée et aux alentours de l’entrée de l’Université où je me suis installé la dernière distribution. Tout d’un coup, je me suis trouvé, ayant les calendriers entre mes bras, devant le directeur de l’Université (je ne le connaissais pas alors) qui me posait alors des questions sur la manière avec laquelle je fais cette distribution (dans la rue), je lui ai donné alors un calendrier et un livre le Seigneur est proche, en lui expliquant que c’est le Seigneur qui m’a mis à cœur de le faire, et que le contenu du calendrier est tellement précieux et utile qu’on est exercés et appelés à le distribuer partout où notre fidèle Seigneur nous conduit et nous donne accès.

Après le départ du directeur, Chadi et un autre agent de sécurité qui m’a demandé un livre le Seigneur est proche, m’ont alors confirmé que presque 80% des universitaires passent par l’entrée unique du parking située à 30 m en face de l’entrée de l’Université, et m’ont conseillé de me tenir devant cette entrée du parking pour faire la distribution. Mes deux amis avaient parfaitement raison, et je me suis tenu devant cette entrée où notre fidèle Seigneur m’a accordé dans Sa grâce la distribution de 220 calendriers mixte, et une quinzaine du livre le Seigneur est proche à ceux ou celles qui le demandaient, ainsi qu’à quelques unes avec lesquelles j’ai eu des échanges sur le but et le contenu du calendrier. Une jeune femme catholique, et après avoir reçu le calendrier s’est arrêtée pour me remercier et m’encourager de s’être ainsi occupé et chargé de lui et de leur distribuer ce précieux calendrier, elle a alors accepté de recevoir le livre le Seigneur est proche avec une grande reconnaissance. La plupart des universitaires ont reçu le calendrier avec estime, respect et reconnaissance.

Nous continuons de prier que notre fidèle Seigneur bénisse ces âmes en ouvrant leurs cœurs pour recevoir Sa vivante et opérante Parole ainsi semée pour le bien de ces pauvres âmes perdues à la gloire de Son Nom béni éternellement.

Nous vous prions de recevoir, cher frère, avec votre famille ainsi que tous les bien aimés chez vous qui persévèrent dans les sentiers anciens, nos chaleureuses et affectueuses salutations dans le Seigneur qui vient bientôt nous chercher pour être avec Lui pour toujours.

Ghassan Younes     

 

 

 

Add a comment
   

Page 5 of 7